Les indices de ségrégation résidentielle : un bref aperçu

Les indices de ségrégation résidentielle sont aujourd’hui largement connus et utilisés en sciences sociales, notamment en sociologie urbaine et géographie urbaine. Leur utilisation permet de : « 1) de qualifier et de confronter la répartition dans l’espace métropolitain de groupes de populations différenciés sur la base de leur origine ethnique, de leur pays de naissance ou de leur région de naissance, de leur langue maternelle, de leur appartenance à une minorité visible ou encore de leurs revenus; 2) de comparer les situations entre différentes villes; 3) de réaliser des analyses diachroniques » (Apparicio et al., 2007: 74).

Les cinq dimensions et les différents types d’indices

Dans une remarquable synthèse sur une vingtaine d'indices de ségrégation résidentielle, Massey et Denton (1988) les regroupent en cinq dimensions bien distinctes : l’égalité, l’exposition, la concentration, l’agrégation spatiale et la centralisation définies au tableau ci-dessous.

Définitions des cinq dimensions de la ségrégation résidentielle
Dimension Description
  Tiré d'Apparicio et al. (2007: 74).
  Égalité Cette dimension renvoie à la distribution d’un ou de plusieurs groupes de population à travers les unités spatiales de l’aire métropolitaine (les secteurs de recensement par exemple). Les indices d’égalité mesurent la surreprésentation ou la sous-représentation d’un groupe dans les unités spatiales d’une région métropolitaine: plus un groupe de population est inégalement réparti à travers ces unités spatiales, plus il est ségrégé.
  Exposition L’exposition est le degré de contact potentiel entre les membres du même groupe (unigroupe) ou entre les membres de deux groupes (intergroupe) à l’intérieur des unités spatiales. Elle mesure la probabilité qu’un membre d’un groupe rencontre un membre de son groupe (l’isolement) ou un membre d’un autre groupe (l’interaction) dans son unité spatiale.
  Concentration Cette dimension réfère à l’espace physique occupé par un groupe, en ce qui concerne la superficie. Plus un groupe occupe une faible partie du territoire de l’aire métropolitaine, plus il est concentré.
  Agrégation
  spatiale
Plus un groupe occupe des unités spatiales contiguës, formant ainsi une enclave dans la ville, plus il est regroupé et donc ségrégé du point de vue de cette dimension.
  Centralisation Les indices de centralisation mesurent la distance du groupe par rapport au centre de la région métropolitaine, défini habituellement comme le centre des affaires et ses environs. Plus un groupe est localisé près du centre-ville, plus il est centralisé et ainsi ségrégé selon cette dimension.

Pour chacune des cinq dimensions, on distingue habituellement :

  • Les indices unigroupes qui mesurent la répartition du groupe de population par rapport à la population totale;
  • Les indices intergroupes qui comparent la répartition des groupes deux à deux;
  • Les indices multigroupes qui permettent d’analyser la répartition de plusieurs groupes simultanément.

À cela, s’ajoute les indices qu’il est possible de cartographier, notamment :

  • Le quotient de localisation qui permet de repérer les concentrations spatiales d’un groupe à travers l’espace métropolitain;
  • L’indice d’entropie qui permet d’évaluer la diversité ethnique ou sociale de chaque entité spatiale en fonction de n groupes de population;
  • La typologie de Poulsen et al. (2001, 2002) qui permet d’identifier les différents types d’enclaves ethniques une métropole donnée.

 

Les indices implémentés dans Geo-Segregation Analyzer

Liste des indices unigroupes implémentés dans Geo-Segregation Analyzer
Dimension   Nom Abrévation Valeurs Auteurs
 Adapté de Massey et Denton (1988), Apparicio (2000) et Apparicio et al. (2008).
Égalité 1. Indice de ségrégation IS [0,1] Duncan et Duncan (1955a, 1955b)
  2. Indice de ségrégation ajusté avec une matrice de contiguïté binaire IS(adj) [0,1] Morrill (1991)
  3. Indice de ségrégation ajusté avec la longueur de le frontière commune entre les unités spatiales i et j IS(w) [0,1] Wong (1993)
  4. Indice de ségrégation ajusté avec la longueur de la frontière commune entre les unités spatiales i et j et la ratio périmètre-aire IS(s) [0,1] Wong (1993)
  5. Indice d'entropie H [0,1] Theil (1972), Theil et Finezza (1971)
  6. Indice de Gini G [0,1] Duncan et Duncan (1955a)
  7. Indice d’Atkinson avec b=0.1 A(0.1) [0,1] Atkinson (1970)
  8. Indice d’Atkinson avec b=0.5 A(0.5) [0,1] Atkinson (1970)
  9. Indice d’Atkinson avec b=0.9 A(0.9) [0,1] Atkinson (1970)
Exposition 10. Indice d'isolement xPx [0,1] Bell (1954)
   11. Indice d'isolement ajusté Eta2 [0,1] Bell (1954), White (1986)
Concentration 12. Indice Delta DEL [0,1] Hoover (1941), Duncan et al. (1961)
   13. Indice de concentration absolue ACO [0,1] Massey et Denton (1988)
 Agrégation
 spatiale
14. Indice de regroupement absolu ACL [0,1] Massey et Denton (1988) adapté de Geary (1954) et Dacey (1968)
15. Mesure de la proximité moyenne Pxx [0,∞] Massey et Denton (1988)
16. Mesure de la proximité moyenne (exp dij) Pxx Exp(dij) [0,∞] Massey et Denton (1988)
17. Indice d'isolement linéaire DPxx [0,1] Morgan (1983)
 Centralisation 18. Proportion du groupe dans le centre-ville PCC [0,1] Massey et Denton (1988)
   19. Indice de centralisation absolue ACE [-1,1] Massey et Denton (1988)

 

Liste des indices intergroupes implémentés dans Geo-Segregation Analyzer
Dimension   Nom Abrévation Valeurs Auteurs
 Adapté de Massey et Denton (1988), Apparicio (2000) et Apparicio et al. (2008).
 Égalité 20. Indice de dissimilarité ID [0,1] Duncan et Duncan (1955a, 1955b)
  21. Indice de dissimilarité ajusté avec une matrice de contiguïté binaire Id(adj) [0,1] Morrill (1991)
  22. Indice de dissimilarité ajusté avec la longueur de le frontière commune entre les unités spatiales i et j Id(w) [0,1] Wong (1993)
  23. Indice de dissimilarité ajusté avec la longueur de la frontière commune entre les unités spatiales i et j et la ratio périmètre-aire Id(s) [0,1] Wong (1993)
  24. Analyse centrographique S [0,1] Wong (1999)
Exposition 25. Indice d'exposition xPy [0,1] Bell (1954)
Concentration 26. Indice de concentration relative RCO [-1,1] Massey et Denton (1988)
Agrégation spatiale
27. Mesure de la proximité moyenne intergroupe Pxy [0,∞] White (1986)
28. Mesure de la proximité moyenne intergroupe
(exp dij)
Pxy Exp(dij) [0,∞] White (1986)
29. Indice de proximité spatiale SP [0,1] White (1986)
30. Indice d’agrégation relative RCL [-,∞,∞] White (1986)
  31. Indice d’interaction linéaire DPxy [0,1] Morgan (1983)
Centralisation 32. Indice de centralisation relative RCE [-1,1] Duncan et Duncan (1955b)

 

Liste des indices multigroupes implémentés dans Geo-Segregation Analyzer
Dimension   Nom Abrévation Valeurs Auteurs
 Adapté de Reardon et Firebaugh (2002) et Apparicio et al. (2008).
 Égalité 33. Indice de dissimilarité multigroupe D [0,1] Morgan (1975), Sakoda (1981)
  34. Indice de Gini multigroupe G [0,1] Reardon (1998)
  35. Indice d'entropie multigroupe H [0,1] Theil (1972), Theil et Finezza (1971)
  36. Indice de variation au carré C [0,1] Reardon et Firebaugh (2002)
  37. Analyse centrographique S [0,1] Wong (1999)
  38. Indice de dissimilarité spatiale SD [0,1] Wong (1999)
Exposition 39. Indice d'exposition normalisé P [0,1] James (1986)
  40. Indice de diversité relative R [0,1] Carlson (1992), Goodman et Kruskal (1954), Reardon (1998)

 

Liste des indices locaux implémentés dans Geo-Segregation Analyzer
    Nom Abrévation Valeurs Auteurs
 Adapté Apparicio et al. (2008).
  41. Quotient de localisation QL [0,∞] Isard (1960)
  42. Indice de diversité H2 [0,1] Theil (1972), Theil et Finezza (1971)
  43. Typologie de Poulsen et al. Poulsen [1,6] Poulsen et al. (2001, 2002)
Licence

Geo-Segregation Analyzer est un projet open source distribué gratuitement sous les termes de la licence: